Nouvelles technologies

Facebook ou la difficulté à concilier rentabilité et mission sociale

« Ma priorité absolue a toujours été notre mission sociale de connecter les gens, de construire une communauté et de rapprocher le monde. Les développeurs et les annonceurs n’auront jamais la priorité tant que je gère Facebook. »  conclu Mark Zuckerberg le 10 avril 2017 avant son audition devant le Congrès.

Nous sommes en présence d’une ambiguïté avec le statut d’entreprise de la compagnie précise David Kirkpatrick dans le Time. La plateforme Facebook a-t-elle une finalité sociale et humanitaire visant à faire un monde plus ouvert et plus connecté ou veut-elle devenir l’entreprise la plus rentable de l’histoire?

Au vue du scandale des données d’utilisateurs collectées par Cambridge Analytica , il s’avère que l’objectif de concilier les finalités sociales et financières risque d’être compliqué à atteindre pour Zuckerberg et son équipe.

6772189217_9d2d8d88e7_b
Sheryl Sandberg (Chief operating officer Facebook) – 2018

Si l’on peut noter des tâtonnements dans la recherche du modèle économique de l’entreprise durant les premières années de sa création, l’arrivée de Sheryl Sandberg en 2008 a véritablement cadré la logique entrepreneuriale de la firme. À partir de cette date, le modèle économique du groupe allait être basé sur les revenus publicitaires…

Aujourd’hui, Facebook a réalisé plus de 40 milliards de chiffre d’affaires en 2017. De plus, les analystes de Wall street s’attendent à ce que Facebook deviennent la compagnie la plus rentable de l’histoire avec un taux de marge de 40%.

Chiffre d'affaires facebook
Chiffre d’affaires annuel de Facebook entre 2009 et 2017 – Statista – 2018

Mais la crise que subit Facebook est avant tout une crise de gouvernance. Les intérêts des actionnaires rentrent clairement en contradiction avec les mesures nécessaires pour limiter la fuite ou l’utilisation des données présentes sur la plateforme.

Avec ce modèle économique, l’utilisation des outils susceptibles de restreindre la dispersion ou la collecte des informations bridera le potentiel économique de la compagnie. De ce fait, les dirigeants de Facebook doivent-ils améliorer la protection de la vie privée des utilisateurs ou chercher à améliorer la rentabilité?

Comme l’explique Bertrand Moingeon, le facteurs clefs de succès de ce compromis économique et sociétale réside dans l’authenticité en matière d’alignement entre le discours et la pratique.

Or pour l’instant, si les performances économiques de la compagnie sont étincelantes, le scandale de Cambridge Analytics apparaît comme une faille dans l’aspiration sociale affichée par Facebook. Mark Zuckerberg l’a d’ailleurs avoué « le monde est aujourd’hui plus divisé que je ne l’avais espéré malgré le niveau d’ouverture et de connexion que nous avons. »

Avec 2,13 milliards d’utilisateurs annuels, nous sommes aujourd’hui bien loin du simple projet de site communautaire des étudiants de Harvard….Malgré la jeunesse de la firme, son poids économique et social est considérable. L’orientation stratégique qui sera choisie pour définir le futur de la compagnie influencera à la fois notre vie privée, nos choix et peut être aussi nos gouvernements.

20443683520_ff9af04cd1_b.jpg
Thefacebook – 2004

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s